Atlas MEBE - Mapas paleotectónicos de Oriente Medio

32,00 

14 cartes (54 x 48 cm)
Echelle à l’équateur : 1:18 500 000
Projection Mercator
L’ensemble de cartes est contenu dans un classeur en plastique transparent de format A4 (poids 0,575 Kg)
CCGM-CGMW © 2008
Auteurs : Eric Barrier et Bruno Vrielynck (CNRS-Université Pierre et Marie Curie)

Disponibilidad: Hay existencias

Pago seguro garantizado

Descripción

PROGRAMME SUR L’EVOLUTION DES BASSINS DU MOYEN-ORIENT (MEBE)
RECONSTITUTION DE L’EVOLUTION DU MOYEN-ORIENT DEPUIS LE MESOZOIQUE    

Le programme MEBE, d’une durée de 4 ans, a fédéré les efforts de grandes compagnies pétrolières (BP, ENI, PETRONAS, SHELL, TOTAL) et d’institutions françaises de recherche (INSU-CNRS, UPMC). MEBE a rassemblé un groupe de scientifiques dont l’expertise couvrait plusieurs domaines de la tectonique (analyse structurale, reconstitutions des paléostress, modélisation de la subsidence), de la stratigraphie (paléontologie, stratigraphie séquentielle, sédimentologie, analyse de la matière organique), de la pétrographie, de la cinématique et de la géophysique. Il avait pour objectif la caractérisation des événements tectoniques majeurs et l’établissement d’une chronologie précise de l’évolution tectonique du Moyen-Orient depuis le Norien Supérieur jusqu’au Pliocène.

De 2003 à 2007, 26 projets scientifiques ont été financés dans 14 pays du Moyen-Orient, incluant la mer Noire, le Caucase, le nord de l’Iran, le Zagros, les marges arabes et le domaine du Levant. Chaque équipe de recherche associait des scientifiques européens et locaux. Environ 300 chercheurs de 28 pays représentant 100 universités et organisations de recherche se sont impliqués dans le programme MEBE. Une conférence finale de 2 jours s’est tenue à Paris dans les locaux de l’UPCM en décembre 2007 et a réuni 150 participants. Un ensemble de 70 communications ayant trait à la géologie du Moyen-Orient, a rendu compte des résultats du programme.

Les travaux de MEBE ont conduit aux publications suivantes :
1) 4 numéro spéciaux de GSL (mer Noire-Caucase, Sud Caspienne-Centre Iran, Zagros, marges du Levant)
2) un atlas de 14 cartes paléotectoniques montrant les évolutions géodynamiques et tectoniques du Moyen-Orient depuis le Trias supérieur.

Notre reconstitution palinspastique démarre après la fin de l’orogénèse Eo-Cimmérienne du Trias supérieur. On distingue deux périodes majeures : pré-, et post-collision Arabie-Eurasie. Les cartes paléotectoniques sont basées sur une reconstitution cinématique actualisée des mouvements de l’Afrique-Arabie par rapport à l’Eurasie. En 14 étapes, les cartes montrent : 1) les principaux éléments tectoniques incluant rifts, bassins de types variés, chaînes de montagnes principales et ceintures plissées, principales failles de décrochement, zones de subduction, prismes d’accrétion, etc.; 2) les principaux paléofaciès.

Pour la reconstitution palinspastique, nous avons retenu plusieurs hypothèses en ce qui concerne l’âge et l’origine des événements tectoniques majeurs. Pour la période pré-collision, nous supposons que :
1) jusqu’à la collision Arabie-Eurasie, s’est produit, pendant 170 Ma, une subduction à vergence nord de l’océan néo-téthysien sous la marge sud-eurasienne;
2) le bassin est-méditerranéen s’est ouvert au Jurassique après un rifting au Trias;
3) sur la marge nord-arabe, des grabens se sont ouvert au Sénonien lors de l’obduction des ophiolites péri-arabes;
4) des bassins marginaux et arrière-arc se sont ouverts sur la marge eurasienne entre le Jurassique et le Crétacé moyen (bassins de la mer Noire, bassin du Grand Caucase, bassin Sud Caspienne, bassins de l’Iran central) en relation avec la subduction néo-téthysienne;
5) des courtes compressions régionales conduisant à des inversions de bassins et de marges se sont produites au Jurassique moyen, Crétacé supérieur, et Crétacé terminal-Paléogène.

En ce qui concerne la période de collision, nous faisons l’hypothèse que :
1) les premières déformations en compression liées à la collision Arabie-Eurasie sont apparues à l’Eocène supérieur;
2) ce stage précoce de la collision n’impliquait que les marges eurasienne et arabe et ont duré jusqu’au Miocène inférieur;
3) la collision continent-continent a débuté au Néogène engendrant les principales ceintures orogéniques du Moyen-Orient (i.e. principalement Caucase-Alborz, Turquie méridionale et chaînes du Zagros).

Contributeurs :
F. Bergerat (CNRS-UPMC), M.-F. Brunet (CNRS-UPMC), J. Mosar (Université de Fribourg, Suisse), A. Poisson (Marcoussis, France) et M.Sosson (Géosciences Azur, France)

Dessin et maquette :
J.-F. Brouillet (CNRS-UPMC) et D. Pasquier (UPMC)

NOTE : Les cartes sont publiées en anglais uniquement.

Información adicional

Peso 0,575 kg
Embalaje

Longitud

Anchura

Espesor

Peso

Escala

Carrito de compra
es_ESEspañol
0
Ir arriba