Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

https://ccgm.org/109-178-thickbox_leoshoe/carte-structurale-de-l-eurasie-de-l-est.jpg Voir en plein écran

Carte structurale de l'Eurasie orientale

Echelle équatoriale: 1/12 500 000
Publiée en août 2008
1 feuille :118 x 84 cm
© CCGM-CGMW
Auteur principal : Manuel Pubellier (CNRS-Ecole Normale Supérieure Paris)
Princicipaux contributeurs : N. Chamot-Rooke (CNRS-Ens, F. Ego (Ens), J.C. Guézou (CNRS), E. Konstantinovskaya (INRS-ETE), A. Rabaute (Ens-GeosubSight), J.C. Ringenbach (TOTAL)

Plus de détails

Télécharger le Bon de commande
Tube (ex: carte roulée)
Enveloppe (ex: carte pliée ou livret)

15,00 €

En vente En vente !

15,00 € par carte

Evolution des blocs Crustaux et des Ceintures Orogéniques à travers le temps

La carte diffère des cartes, géologiques, tectoniques, et de terranes, et met l’accent sur la corrélation des grandes ceintures de l'Eurasie. Les unités représentées ne sont donc pas des terranes tectono-stratigraphiques, mais une individualisation des blocs stables et des prismes sédimentaires et orogéniques. La carte est orientée vers une lisibilité globale des ceintures tectoniques qui ont contribué à la croissance continentale de la partie orientale de l'Eurasie.

Les blocs et zones stables représentent les unités de croûte continentale qui se sont comportées en tant qu'entités rigides pendant des orogènes principaux et constituent l’autochtone des prismes sédimentaires ou orogéniques. Ces unités sont séparées par les ceintures orogéniques sur la carte, mais ne représentent pas un âge spécifique. Sont donc représentés, les noyaux des principaux cratons formés pendant le Précambrien, mais aussi des blocs crustaux ou plateaux océaniques individualisées plus récemment, et responsables du raccourcissement des prismes.

Prismes et orogènes incluent les prismes d’accrétion développés en mer dans des zones de subduction mais également à terre dans les ceintures orogéniques. Ils représentent des produits de subduction indépendamment de la nature - océanique ou continentale - des croûtes impliquées. Ils représentent la plupart du temps des ceintures déformées de sédiments, métamorphosés ou non, chevauchant actuellement des croûtes continentales. Les prismes orogéniques peuvent également impliquer des lanières crustales de croûte continentale. Dans des zones complexes, surtout dans le début du Phanerozoique, des ceintures orogéniques sont fortement métamorphisées et peuvent être considérées comme « cratonisées ».
Les Failles ont été compilées, généralisées et classées par âges quand cela est possible. Des choix ont dû être faits quand l'information était manquante, peu claire, ou contradictoire. Nombre de failles ayant également été réactivées; la couleur indique alors l’âge de l’évènement dominant.

Les sutures ont également été classées chronologiquement, mais l’âge peut varier significativement le long de celle-ci suite à la migration de l'accostage. Dans des ceintures anciennes, par érosion, ils représentent la frontière des croûtes juxtaposées ou chevauchées. Leur tracé est approximatif et peut passer au sein de plusieurs alignements de massifs ophiolithiques, soulignant soit leur position allochtone, soit l’existence de fermetures de systèmes d'arc/arrière-arcs.

Les facies métamorphiques sont indiqués par des pastilles colorées - indiquant le facies dominant – de façon à ne pas charger et obscurcir l'information structurale.

  • Longueur 84 cm
  • Largeur 118 cm
  • Poids 0.140 kg
  • Echelle 1/12 500 000