Carte Morpho-Bathymétrique de la Méditerranée Orientale

10,50 

1e édition 2015
Echelle : 1/1 650 000
Projection : Mercator (N 38°)
Dimensions : 119 x 85 cm
Auteurs : Laëtitia Campistron-Brosolo et Jean Mascle
Avec le support de l’INSU/CNRS Projet Mistrals

 

Disponibilité : En stock

Paiement sécurisé garanti

Description

Cette synthèse morpho-bathymétrique de la Méditerranée orientale a été construite à partir d’un modèle numérique de terrain (MNT) à 100m ; ce modèle se fonde sur des données de bathymétrie provenant de divers navires d’instituts et organismes périméditerranéens, acquises à partir de  systèmes multifaisceaux souvent différents. On peut néanmoins estimer qu’au delà des profondeurs d’eau supérieures à 2000 mètres, plus de 90% des fonds du bassin, ont pu être cartographiés en détail par ces systèmes.

La carte a essentiellement été construite dans le but d’illustrer, grâce à ces données précises, la variété des processus géologiques actifs (sédimentaires, tectoniques, échappements de fluides, magmatiques) qui modèlent et laissent leurs empreintes spectaculaires sur les fonds marins du bassin méditerranéen oriental.

Les choix graphiques privilégient la représentation de détail des morphologies issues de ces processus dans les quatre grands domaines particulièrement actifs au plan géologique du bassin que sont d’ouest en est : a) le Prisme Calabrais (nord de la Mer Ionienne), b) la Ride Méditerranéenne (domaine central), c) le cône du Nil (au nord de la côte égyptienne) et d) le Mont Eratosthène (au sud de l’ile de Chypre).

En dehors des secteurs couverts par ce MNT, la carte a été complétée par des données provenant de GEBCO (http://www.gebco.net/data_and_products/gebco_digital_atlas/) et du projet EMODNET (http://www.emodnet-hydrography.eu/).

Plusieurs artefacts provenant de l’utilisation de ces données (visibilité de la grille notamment) sont décelables sur la plupart des domaines de marges continentales non cartographiées par systèmes multifaisceaux, ainsi que dans le sud de la Mer Adriatique. Par ailleurs, il n’a pas été possible de corriger systématiquement l’ensemble des défauts non linéaires de calage en Z entre les divers jeux de données du MNT à 100m; ces défauts résultent soit de la juxtaposition de données provenant de systèmes de cartographie multifaisceaux différents (sondeurs fonctionnant à des fréquences différentes), soit de corrections non identiques de la vitesse du son dans l’eau.

Informations complémentaires

Poids 0,134 kg
Emballage

,

Longueur

Largeur

Poids

Echelle

Panier
fr_FRFrançais
0
Retour haut de page